S’organiser pour faire du sport quand on n’a pas le temps

S’organiser pour faire du sport quand on n’a pas le temps

1 1598
s'organiser pour faire du sport

Voila ce que j’entends souvent, je n’ai pas le temps! Difficile de s’organiser pour faire du sport quant on est coincé entre un boulot qui parasite mon énergie, le ménage qui proscrine, le frigo qui fait écho et la belle famille qui m’épuise. Comment pourrais-je encore trouver le temps de surcouper la poire en quatre?!

Et puis de toute façon, le sport c’est trop contraignant! Quand je vais à la salle de sport on me regarde comme une bête curieuse surmontée d’une casquette jaune à hélice parce que j’ai déjà eut deux points de côtés en 15 minutes, les jambes qui flageollent d’asthénie et la serviette qui transpire! La mauvaise nouvelle c’est qu’il n’y a pas de « magic bullet », de solution miracle à ce phénomène de société qui nous assaillit tous. Le monde se précipite et on tourne de plus en plus vite avec lui.

La bonne nouvelle c’est qu’avec un peu d’organisation, de motivation et quelques nouvelles habitudes on peut trouver le temps et la force de s’y mettre. Il suffit de respecter son rythme biologique et d’y aller »piano » !

Je m’oganise pour faire du sport!

La première chose qui surplombe toute les autres quand on veut se lancer dans une nouvelle activité , c’est d’apprendre à gérer son temps et à s’organier. Je viens de réinventer la poudre vous me direz et vous n’aurez pas tord!

Mais qui, honnêtement, pense à se faire un planning de ses activités quotidiennes ou hebdomadaires? Quand il s’agit de noter le rendez-vous avec le collègue de bureau pour faire le point sur cette affaire qui vous rend insomniaque depuis mai dernier ou d’aller faire du shopping avec céline le samedi après midi, c’est plutôt une formalité. Mais lorsqu’il s’agit d’organiser pour faire du sport ou une activité un peu plus périodique ça peut mettre quelques bâtons dans les roues.

Le plus simple, selon moi, même si ça peut vous glacer le sang parce que ça vous rappelle la période scolaire ou que vous avez de l’eczéma à l’idée simple de devenir routinier. Créez un emploi du temps. Même basique, gribouillez-le. Avant, j’avais beaucoup de mal à faire plusieurs choses dans une même journée, puis un jour, j’ai découvert le tableau blanc. On écrit, on efface et ça deviens vite une habitude dont on ne peux plus se passer!

Je bouge.

Nous avons après deux types de personnes, grosso modo, les gens qui ne font pas de sport parce qu’ils trouvent ça trop pénible et ceux qui ont arrêté depuis trop longtemps pour s’en rappeler le goût. Le principe est tout aussi simple que le premier. Il faut se réconcilier ou retrouver l’appétit à se dépenser. Et ça commence par des choses simples.

Allez marcher, même quelques minutes. Organisez des balades les beaux jours, quelques brasses, mêmes rapides, à la piscine du coin les jours de pluie. Et si ça se fait à deux ou à plusieurs c’est encore mieux!

On passe un bon moment, on se retrouve à deux casquettes jaunes, c’est plus facile à encaisser, et en plus c’est fun. L’avantage, c’est que la motivation c’est comme un virus, ça se transmet et quand c’est l’un qui la perds, l’autre sera la pour vous faire remonter la pente!

Progressivement.

« Mais pourquoi se faire du mal pour que ça fasse du bien? » celle là, c’est une de mes préférées!

Quand je fais du sport je souffre, j’ai chaud, je colle, j’ai mal partout pendant plusieurs jours
et il m’arrive parfois de faire des malaises! Si c’est le cas c’est que vous avez sauté le premier paragraphe de ce billet. Y aller « piano ».

Ca ne sert à rien de se sentir pousser des aîles sur le moment, de se surpasser pour être bloqué pendant 15 jours, c’est le meilleur moyen pour ne plus retenter l’expérience! Il faut apprendre à se tempérer. On ne fait pas de performance en quelques jours, on ne cours pas un marathon non plus après une semaine!

Le problème, et je l’ai constaté dans mon entourage, les gens veulent tout, tout de suite. Des progrès, dix kilos de moins sur la balance en 10 jours et sur un élan, une frustration ou une remise en question saisonnière on est prêt à tout pour y arriver! L’anicroche, c’est que le corps à besoin de temps pour s’adapter à ce nouveau stimulus. Un petit conseil, si les courbatures sont trop violentes, que vous vous sentez mal ou que vous stagnez très rapidement, c’est que vous avez mis la charrue avant les boeufs. Ralentissez…

Régime ou hygiène de vie?

« Du sport? pas besoin j’ai acheté mon bouquin sur le régime Dukan et hier je suis passé acheté la WII FIT! »

Je suis prêt(e) à relever le défi et perdre mes poignets d’amour! En plus ça me libère du temps! Je vais pas sortir la carte joker des dernières études en matière de santé concernant les régimes et leurs résultats sur le long terme. Je ne crois pas avoir besoin de jouer cette carte.

C’est du marketing, selon moi, et rien de plus! vous savez ce petit emballage cadeau très joli avec une boîte vide à l’intérieur. Ca y est vous y êtes! Et bien oui, je m’asseois sur mes positions, les régimes n’ont rendu service à personne si ce n’est à Monsieur Dukan & co.

J’ai vu beaucoup de gens faire du yo-yo et tester des régimes miracles des plus absurdes aux plus extravagants! Le mot régime devrait même être banni du dictionnaire ça serait oeuvre d’utilité publique! Il faut remplacer ce mot sévère et hypocrite par « hygiène de vie ». Une hygiène de vie, en terme de nutrition, c’est l’art d’apprendre à sélectionner les bons aliments et au bon moment. C’est une différence profonde!

Régime connote interdit, et qui dit interdit dit forcément frustration. Et je ne connais rien de mieux que de se frustrer pour tout balayer sur une pulsion. Il vaut mieux, à mon avis, prendre le temps de comprendre comment bien se nourrir et limiter les produits gras, sucrés et transformés que se jeter illico dans un esclavagisme diététique.

Ca peut prendre du temps mais au moins ce sont de bonnes habitudes qui durent sur le long terme. La WII FIT! Tiens venons en aussi. Je n’ai rien contre nintendo ni contre le sport par écran interposé loin de là, je pense même que c’est un moyen ludique pour faire une activité. Mais il ne faut pas espérer grand chose de cet accessoire grand public pour retrouver la forme. Rien ne vaut une activité légère et simple pour commencer et une bonne hygiène de vie pour metter un pied d’honneur dans le sport.

Bien choisir!

« Je fais 100 abdos matin et soir, c’est mieux que rien et c’est du rapide »

Je vais être un peu extrémiste, mais je pense que c’est mieux de rien faire, ou presque. Déjà faire autant d’abominaux n’a jamais permit d’avoir de meilleurs résultats. Il vaut mieux faire les bons exercices et en quantité raisonnable pour se tonifier.

Et en plus ça sera moins long! Vous qui avez besoin de temps, ça tombe à pic! C’est aussi un problème, les gens veulent faire du sport mais les préjugés et les légendes urbaines ont la vie dure! S’entraîner correctement est presque toujours plus court que s’entraîner n’importe comment! Et j’applique le rasoir d’Occam, la solution la plus simple est la meilleure.

Donc allez au plus simple! Sélectionnez quelques exercices avec lesquelles vous êtes à l’aise et commencez par ça. Avant de vouloir atteindre la montagne commencez par le petit chemin qui monte. On en reviens au point précédemment abordé. Ne pas se presser et faire quelque chose que l’on aime pour commencer, il n’y a rien de mieux pour susciter l’envie d’aller plus loin.

Le mouvement.

Je finis par une dernière, mais des excuses pour ne pas trouver le temps, il y en à la pelle. « Ma vie à changer, je ne trouve plus le temps en plus j’ai pris du poids » C’est la fausse bonne raison.

Mais c’est légitime quelque part. Beaucoup de gens ne veulent pas débuter une activité sportive parce qu’ils se sentent mal dans leur corps, ils veulent d’abord attendre de perdre quelques kilos avant de s’y mettre. Mais ce qu’on dit pas toujours c’est qu’on passe par Monsieur Dukan du coup. C’est le serpent qui se mord la queue.

On veut perdre du poids et se sentir mieux pour continuer à se sentir bien dans ses baskets. Mais l’herbe nous est coupée sous le pied parce que le régime devient trop difficile à supporter. Il y a tout de même une poignée de personne qui réagisse plutôt pas mal à un changement brusque et strict d’alimentation et cela peut servir de moteur temporaire à un début d’activité.

Mais je doute que ça soit une solution de choix pour sa santé ni même encore d’un gage sur le long terme. Une seconde fois, je reprends un terme de cet article, il n’y a pas de « magic bullet », il faut parfois mettre ses complexes au placard et se lancer. Parce qu’une chose est sûre, il n’y a rien de pire que l’inertie!

En résumé:

– S’organiser et gérer un emploi du temps pour faire du sport.
– Bouger. Commencer par faire une activité simple qui ne s’associe pas avec le mot « sport ».
– Ne pas mettre la charrue avant les boeufs, se tempérer et continuer progressivement est plus profitable.
– A plusieurs, c’est mieux.
– Remplacez le mot « régime » de votre vocabulaire par « hygiène de vie ».
– Bien choisir son activité. Préférer des exercices qui vous plaisent, la quantité n’est pas votre objectif premier.
– Mettre ses complexes de côté pour ne pas s’enraciner dans l’inertie!

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire