Quel régime pour maigrir en toute sécurité ?

Quel régime pour maigrir en toute sécurité ?

0 1362
faire régime prudent tout seul

La tentation est forte quand on souhaite perdre du poids, de suivre n’importe quel régime, en espérant que les promesses annoncées soient vraies. Hélas, les régimes ne font en général qu’aggraver les problèmes de poids et de comportement alimentaires. N’espérez pas que le nouveau régime miracle est le bon… Il n’y a pas de miracle en matière de poids et de régime ! Optez plutôt pour une méthode douce, centrée sur vos besoins, et où le plaisir alimentaire est toujours présent.

Les pièges des régimes miracles

Surfant sur l’arrivée des beaux jours, les régimes, nouvelles méthodes et autres draineurs en tout genre arrivent sur le marché au printemps. Omniprésents dans les magazines, et la publicité, il est difficile d’y échapper. Standardisés, ces régimes n’ont pratiquement aucune chance de vous correspondre et certains d’entre eux sont déséquilibrés, voire dangereux pour la santé. Ne pensez pas que suivre un régime mal adapté est anodin : après plusieurs années d’alimentation anarchique, le résultat est là… vous n’avez plus aucun repère alimentaire, vous êtes déconnectée de vos sensations alimentaires et votre masse grasse a augmenté.

Les régimes en vogue

Les régimes protéinés

Il s’agit de consommer essentiellement des protéines sous forme de poudres purifiées aromatisées ou d’aliments naturellement concentrés en protéines (viande, poisson, œuf, laitages maigres…), pendant plusieurs semaines.
Les limites : Si l’amaigrissement est rapide et ressenti comme motivant, la perte de poids est éphémère et néfaste pour la santé. Ce déséquilibre alimentaire entraîne une fonte musculaire, une augmentation de l’acide urique et du taux de cholestérol, voire un état dépressif, car les privations sont sévères… Ces régimes sont à bannir, même sur une courte période. Qui plus est, ils provoquent une reprise de poids inéluctable.

Les régimes basés sur la chrono-nutrition

Vous mangez certains aliments à certains moments de la journée, afin de les métaboliser plus efficacement.
Les limites : Bien compliqués à mettre en pratique au quotidien, ces régimes vous contraignent à faire des collations, à associer certains aliments entre eux, ou au contraire à les dissocier… En général très éloignés des habitudes alimentaires spontanées, ces régimes ne peuvent pas être suivis à long terme.

La méthode Weight-Watchers

Une alimentation variée, des recettes maison, le tout cadré dans une ration quotidienne limitée en calories. A suivre désormais sur internet si vous n’appréciez pas les réunions.
Les limites : Il y en a peu. La méthode Weight Watchers reste en effet, au fil des années, une méthode raisonnable et efficace. L’amaigrissement est progressif et les restrictions très acceptables. Vous reprenez un rythme alimentaire personnel mieux adapté, garant, d’une stabilisation à moyen terme.

Le régime IG bas

Basé sur la consommation d’aliments à index glycémique bas, ce régime concentre ses atouts sur une satiété (pas de risque de fringale) et une bonne régulation de la glycémie.
Les limites : Les aliments conseillés – légumes secs, pain complet – ne seront pas forcément à votre goût. La forte proportion de végétaux ne convient pas non plus aux colons sensibles. Mais cela reste une base intéressante à réadapter à vos habitudes alimentaires.

La soupe magique au chou

Une soupe en poudre ou à faire soi-même et à consommer pendant sept jours.
Les limites : Cette soupe qui ne contient aucune protéine va provoquer une fonte musculaire importante et rapide. Le poids va vite remonter à la fin de la cure. Et la reprise d’une alimentation habituelle entraînera immanquablement une augmentation de vos réserves adipeuses.
Pour en savoir plus sur le régime soupe aux choux, consultez cette page

Le régime sans lait ou sans gluten

Les régimes d’exclusion fleurissent, avec la promesse d’une hypothétique perte de poids. Il s’agit d’éliminer toute une catégorie d’aliments, ce qui modifie considérablement la composition des repas.
Les limites : Destinés aux intolérants à une substance spécifique (lactose, protéines de lait, gluten…), ces régimes n’ont aucune vertu amincissante démontrée. Attention aussi au déséquilibre alimentaire et aux carences qu’ils peuvent entraîner.

Les cures de fruits ou de légumes

Ces régimes détox ne contiennent que des fruits et des légumes sous forme de jus, de soupes, de crudités, de compotes, de purées…
Les limites : Totalement carencés en protéines, ces régimes ne sont pas, à l’origine, destinés à être suivis longtemps, ils n’ont donc pas d’intérêt dans le cadre d’une perte de poids sur le long terme. Ils ont en revanche un effet détoxifiant, drainant, qui peut être intéressant à l’intersaison. A suivre pendant 24 à 48 heures maximum.

Le régime à la japonaise (Okinawa) et la diète méditerranéenne

Ces modèles alimentaires, étudiés pour leurs effets bénéfiques sur la longévité, sont déclinés en version « light ».
Les limites : Intéressants pour la santé. Ces deux modes alimentaires présentent des similitudes : ils sont riches en légumes, en glucides complexes, en poisson ou volaille, et dépourvus de produits industriels et de sucreries. A adopter en période de stabilisation.

Les règles d’or pour une perte de poids saine et durable

Voilà quelques pistes pour en finir avec les régimes qui ne vous correspondent pas :

  • Soyez lucide : évitez de croire aux brûle-graisses, coupe-faim et draineurs magiques. Ne vous laissez pas berner par des promesses improbables.
  • N’oubliez pas que l’objectif majeur, c’est de réajuster votre comportement alimentaire, pas de perdre du poids. La perte de poids n’est qu’une conséquence du « mieux manger ». Consultez notre article Comment mieux manger et maigrir ?
  • Refusez de modifier radicalement vos habitudes alimentaires, car cela ne donne aucun résultat durable.
  • Consommez des aliments frais, habituels et évitez les poudres, barres, boissons industrielles à visée amincissante qui n’ont aucun effet à long terme.
  • Cuisinez, sortez, mangez à l’extérieur : votre mode alimentaire fait partie intégrante de votre mode de vie, il doit donc correspondre à votre rythme et à vos goûts.

ARTICLES SIMILAIRES

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire